Soigner Une Grippe
3.8 (75.97%) 159 votes

Soigner Rapidement une Grippe : Symptômes & Traitements

Vous avez mal à la tête, des frissons, de la fièvre ? Il est fort probable que comme 2 millions de personnes chaque année vous ayez la grippe. Chaque année, elle est là et a le don de nous affaiblir pendant plusieurs jours.

Heureusement, elle est le plus souvent bénigne mais dans certains cas, elle peut entraîner des complications graves. Elle n’est donc pas à prendre à la légère.

Vous pensez avoir la grippe ? Quelqu’un de votre entourage l’a et vous ne savez pas comment l’éviter ? Vous recherchez des traitements pour soulager vos symptômes ? Vous êtes à la recherche de traitements naturels ? Vous voulez savoir quels sont les symptômes de la grippe ou comment la prévenir ?

Nous vous disons tout sur la grippe dans ce guide complet !

La grippe en quelques mots

La grippe aussi appelée par le corps médical influenza est une infection virale. Elle est donc causée par un virus qui va s’attaquer au système respiratoire et qui va se répercuter sur tout l’organisme. Très contagieuse, elle dure entre 3 et 7 jours.

Chaque année, elle touche entre 2 à 3 millions de personnes et l’épidémie peut débuter en novembre pour se terminer en mars. Il existe 3 types de virus de la grippe que nous allons vous expliquer :

La grippe de type A

Le type A de la grippe est le plus dangereux. Il est tristement célèbre pour avoir fait 20 millions de morts en 1918 lors de l’épidémie de la célèbre grippe espagnole. Parmi les grippes de Type A les plus connues on trouve la grippe aviaire. La dernière pandémie de grippe de type A en France a eu lieu en 2009.

A partir de quand parle-t-on d’épidémie de grippe ?

Vous en entendez parler chaque année aux infos : la fameuse notion d’épidémie de grippe. Mais concrètement, à partir de quand peut-on vraiment parler d’épidémie ? Nous sommes aller creuser sur les sites spécialisés sur ce sujet pour vous répondre.

Le seuil de cas grippaux est en réalité mesuré par un groupement de médecins appelé le réseau sentinelle. Les médecins (plus de 1300 en 2010) ne surveillent pas que les symptômes grippaux, ils veillent également sur l’apparition de cas sur plusieurs autres maladies plus ou moins infectieuses (le réseau a été créé à l’origine au début des années 80 pour suivre les cas de rougeole).

Chaque semaine, ces médecins collectent donc des échantillons, et établissent, via une formule mathématique relativement simple. Les Sentinelles ont un nombre de cas grippaux « basiques », non liés au virus de la grippe mais à d’autres virus respiratoires existants, qui varie peu ou pas tout au long de l’année, et sert donc de base de calcul.

Cette base de calcule permet de définir un minimal et un seuil maximal de cas « normaux ». Dès lors que le seuil maximal est atteint, l’alerte est déclenchée. Et si le seuil est dépassé 2 semaines consécutives, l’épidémie est alors déclarée au niveau national.

L’ensemble de ces calculs permet également de déterminer le taux de propagation du virus, et donc de faire des projections d’atteinte d’un pic épidémique, suivi d’une baisse des cas grippaux, jusqu’à un retour à la normale.

prendre temperature

Reconnaître les symptômes de la grippe

Il faut savoir que le début d’une grippe est brutal. Vous pouvez être en pleine forme le matin et ne pas l’être du tout quelques heures après. Les principaux symptômes d’un état gripal sont :

  • Une fièvre qui peut être élevée (jusqu’à 40°)
  • Des frissons
  • Des douleurs diffuses notamment au niveau des muscles
  • Des malaises ou des vertiges
  • Une atteinte des voies respiratoires qui se manifeste par une rhinite, une pharyngite ou une bronchite
  • Une perte d’appétit
  • Une fatigue importante
  • Des maux de tête

Il faut savoir qu’il peut se passer un phénomène appelé le V grippal. On parle de ce phénomène lorsque la fièvre baisse transitoirement au cours du 4ième jour pour remonter entre le 5ième et le 6ième pour disparaître ensuite à nouveau. Ce phénomène est assez fréquent mais mal connu.

Comment soigner la grippe ?

Si vous pensez avoir la grippe, la première chose à faire est de consulter votre médecin. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en vous auscultant, lui seul peut déterminer s’il s’agit vraiment de la grippe ou d’une bronchite, d’une angine ou d’un simple coup de froid.

Les traitements médicamenteux

Le traitement pour soigner une grippe est assez simple. Il consiste au repos, à bien s’hydrater et à prendre du paracétamol, des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de l’aspirine.

Il peut également vous être prescrits des antiviraux. Ils sont particulièrement efficaces pour diminuer les symptômes de la grippe mais également pour la prévenir si quelqu’un de votre entourage est grippé.

Parmi les antiviraux les plus prescrits on peut citer le traitement Tamiflu. Il a un rôle préventif vis-à-vis de la grippe mais il peut également soulager les différents symptômes. Il vous suffit de prendre une gélule pendant 5 jours dès l’apparition des symptômes ou une gélule par jour pendant 10 jours si vous avez été en contact avec une personne ayant la grippe.

Les traitements naturels contre la grippe

Si vous souhaitez vous soigner naturellement ou si vous voulez un petit coup de pouce pour vous rétablir plus vite en plus des traitements classiques, il existe des traitements naturels efficaces pour diminuer les symptômes ou pour prévenir la grippe :

  • L’écorce de saule

L’écorce de saule est très connue pour soulager les maux de tête grâce à sa molécule proche de l’aspirine. Elle agit comme un anti-inflammatoire. Elle peut également réduire la fièvre. Il suffit de mettre 2 grammes d’écorce dans une tasse d’eau, de porter à frémissement et de laisser infuser durant une quinzaine de minutes.

  • Une infusion de miel et de cannelle

La cannelle est un analgésique naturel antibactérien et désinfectant, elle peut être associée au miel pour protéger votre système immunitaire affaibli. Vous pouvez faire une infusion en prévention en versant 1 cuillère de cannelle dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser une dizaine de minutes, filtre et ajoutez une cuillère de miel.

  • La reine des près

La reine des près est anti-inflammatoire et analgésique et c’est pour cela qu’elle est surnommée l’aspirine végétale. Elle est particulièrement efficace pour réduire les courbatures, les douleurs et maux de tête causés par la grippe.

Versez une cuillère de fleurs séchées dans une tasse d’eau chaude, laissez infuser une dizaine de minutes et filtrez. Vous pouvez boire cette préparation 3 à 4 fois par jour.

  • Les baies de sureau noir

Le sureau noir et plus particulièrement ses baies est souvent utilisé pour soigner la grippe. Des études ont d’ailleurs mis en avant son efficacité réelle au bout de 2 jours contre 6 jours pour les personnes ayant pris du placebo.

Nous vous conseillons d’infuser 3 à 5 g de fleurs séchées dans 150 ml d’eau bouillante pendant une quinzaine de minutes. Vous pouvez boire jusqu’à trois tasses par jour.

Comment prévenir la grippe ?

La grippe se propage facilement et rapidement par contagion. Cette dernière se propage notamment via des microgouttelettes contaminées qui sont libérées lorsque les personnes infectées toussent ou éternuent. Le virus de la grippe peut également se transmettre par la salive.

Parce que le virus peut vite se retrouver sur le visage ou sur les mains d’une personne ayant la grippe, vous devez éviter de toucher tout ce que le malade touche (table, poignée, verre etc.) et de faire la bise à une personne infectée par le virus.

De simples mesures d’hygiène peuvent prévenir la grippe. Lors d’une période épidémique, vous devez vous laver souvent les mains et surtout après avoir touché des poignées de porte ou après avoir serrer la main de quelqu’un.

Pensez à couper vos ongles pour qu’ils sont courts et propres. Les virus aiment en effet se nicher sous les ongles. Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour et avant ou après les repas.

Si vous avez la grippe, vous devez également prendre des précautions pour ne pas contaminer votre entourage. Vous devez notamment éviter les contacts avec d’autres personnes et surtout les personnes fragiles (femmes enceintes, personnes âgées, les nourrissons ou les personnes malades).

Vous devez également vous couvrir la bouche quand vous toussez et le nez quand vous éternuez. Vous devez absolument utiliser des mouchoirs en papier à usage unique, les jeter en suivant puis vous laver les mains. Le mieux est de porter un masque « chirurgical ».

Les complications de la grippe

Même si dans la majorité des cas la grippe est bégnine, il peut arriver qu’elle entraîne des complications plus ou moins sévères chez certaines personnes fragiles.  

Quand on parle de personnes de fragiles, on parle des femmes enceintes et des personnes âgées bien sûr mais également les enfants en bas âge et les nourrissons, les personnes qui ont un déficit immunitaire ou atteintes de pathologie respiratoire ou cardiaque.

Les complications sont souvent des sinusites, des bronchites, des pneumonies, des pleurésies ou des méningites. Il faut également savoir que la grippe est également et malheureusement responsable de nombreux décès chaque année. C’est pourquoi il est important de ne pas la prendre à la légère et d’éviter tout contact avec une personne fragile.

vaccin grippe cette annee

Ce qu’il faut savoir sur le vaccin contre la grippe

Chaque année, le débat sur la vaccination contre la grippe refait surface. Quelques explications s’imposent donc. Comme nous venons de le voir, la grippe peut avoir de lourdes conséquences chez les personnes fragiles.

Le vaccin a pour but de protéger ces personnes. Il faut également savoir que le vaccin est également recommandé aux personnels soignants ainsi qu’aux personnes qui travaillent en contact avec de jeunes enfants.

Le virus de la grippe n’est pas un virus stable comme cela peut être le cas pour la rougeole ou les oreillons. Il change tous les ans et c’est pour cela qu’il faut se faire vacciner tous les ans. Le vaccin est préparé un an à l’avance et ceux qui le conçoivent espèrent « viser juste » et obtenir un vaccin efficace pour l’hiver d’après.

Alors faut-il se faire vacciner ou pas ? La réponse est plus complexe que oui ou non et dépend du choix personnel de chacun. Ce qui est sûr, c’est que pour les personnes à risque, le vaccin peut éviter des complications graves voire mortelles.

Se faire vacciner contre la grippe cette année

Pour l’année 2018, la campagne de vaccination nationale a démarré le 6 octobre (source) !

Comme chaque année elle concerne particulièrement les personnes jugées à risque : les seniors (+ de 65 ans), les patients atteints de certaines maladies chroniques  comme le diabète, l’insuffisance cardiaque ou respiratoire, etc… mais également les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité morbide.

Au delà de ces personnes, le vaccin reste recommandé par les autorités pour toute personne âgée de 18 ans ou plus, mais n’est bien entendu PAS obligatoire.

La grande nouveauté de l’année : le vaccin en Pharmacie plus accessible !

C’est une évolution majeure pour ce vaccin qui devait auparavant être systématiquement fait par un médecin. Cette année, 4 régions test permettent aux pharmaciens de procéder au vaccin contre la grippe, poursuivant ainsi les premiers tests effectués l’an dernier :

  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Hauts-de-France
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie

Tout le monde pourra en bénéficier, incluant ainsi les femmes enceintes et personnes à risque jamais vaccinée dans le passé, qui étaient exclus l’an dernier des expérimentations.

thermometre frontal enfant

La grippe chez l’enfant

La grippe est très contagieuse et donc très fréquente chez les enfants surtout ceux qui vont à l’école ou à la crèche. Elle est dans la plupart des cas bénigne mais il faut toutefois être prudent et ne pas la prendre à la légère chez l’enfant afin d’éviter toute complication grave.

Si votre enfant à des écoulements nasaux, de la fièvre, s’il a mal à la tête, qu’il tousse ou qu’il éternue, si vous le trouvez fatigué et qu’il a des courbatures, il est possible qu’il souffre de la grippe. Il est donc important de l’amener rapidement chez votre médecin. Ses symptômes peuvent également cacher une autre pathologie et seul le médecin peut diagnostiquer si votre enfant a la grippe ou pas.

La grippe se soigne très bien avec du repos notamment, du paracétamol ou un antiviral. S’il a de la fièvre découvrez-le ou faites-lui prendre un bain tiède. Veillez à ce qu’il boive souvent afin d’éviter une déshydratation.

Apprenez-lui à se couvrir la bouche ou le nez quand il tousse ou qu’il éternue. Veillez à ce que la température de la pièce ne dépasse pas les 20°C s’il a de la fièvre.

Conclusion

La grippe est là chaque année et à ce titre, il est important à chaque épidémie de la prévenir en ayant des gestes et des habitudes simples.

La grippe peut vous mettre KO en quelques heures et dure plusieurs jours. Elle est très fatigante mais heureusement souvent bénigne. L’important est de ne pas à prendre à la légère car les complications peuvent être graves.

Le vaccin peut être une solution pour l’éviter si vous êtes une personne à risque (personnes âgées, femmes enceintes, nourrissons, personnes malades etc.) et pour éviter surtout des complications.

Avec un antiviral, des remèdes de grand-mères, du repos, elle partira comme elle est venue. L’important est de ne pas la prendre à la légère et de vous soigner !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments