4

Quel taux de cholestérol est dangereux pour l’homme ?

Quel taux de cholestérol est dangereux pour l’homme ?
3.9 (77.5%) 16 votes

Indispensable à notre organisme, le cholestérol peut aussi se révéler mauvais. Pour notre corps, sa mission principale est de venir renforcer les membranes cellulaires. Il a également d’autres rôles très importants au sein de notre organisme.

Le problème, c’est que des dépôts de cholestérol se forment sur les parois de nos vaisseaux sanguins. Il s’agit de résidus résultant du transport de cholestérol par les lipoprotéines de basse densité (LDL). Ces dépôts peuvent s’accumuler avec d’autres éléments (lipides, glucides…) et venir gêner la circulation sanguine d’une artère. A terme, cela peut déboucher sur un accident cardiovasculaire.

Normalement, le cholestérol de notre organisme est autorégulé. Les LDL le transportent du foie jusqu’aux cellules et les lipoprotéines de haute densité (HDL) viennent ensuite récupérer les résidus pour les ramener au foie où ils seront dégradés. Mais, il est possible que cette autorégulation soit perturbée. Le plus souvent, à cause d’un taux trop élevé de cholestérol-LDL (hypercholestérolémie) qui peut résulter de différentes causes. Et parfois, suite à un taux trop faible de cholestérol HDL.

Cholestérol total, HDL, LDL et triglycérides

La plupart du cholestérol présent dans notre organisme a été synthétisé par notre foie. Seule une petite partie provient de notre alimentation. Ce que l’on appelle le cholestérol total regroupe ces deux cholestérols.

Le cholestérol HDL est celui qui va être transporté par les HDL jusqu’au foie. On le qualifie de bon cholestérol, puisque les HDL vont venir récupérer les résidus présents dans notre sang pour qu’ils soient éliminés par notre foie.

Le cholestérol-LDL, va transporter le cholestérol du foie jusqu’à nos cellules. On le qualifie de mauvais cholestérol, puisque c’est à ce moment que peuvent se déposer des résidus dans nos vaisseaux sanguins. 

Les triglycérides sont comme le cholestérol, des éléments de la famille des lipides. Leur taux va aussi être analysé lors d’une prise de sang pour le cholestérol.

Un risque cardiovasculaire

Un excès de cholestérol-LDL dans notre sang augmente le risque de maladie cardiovasculaire. C’est également le cas pour les triglycérides. Cela peut former des dépôts qui vont venir obstruer la circulation sanguine.

A l’inverse, c’est lorsqu’il est trop bas que le taux de cholestérol HDL peut présenter un danger. Cela signifie que tous les résidus ne sont pas récupérés par les HDL et que des dépôts vont continuer de s’accumuler.

Ces dépôts sur les parois sanguines ne contiennent pas uniquement du cholestérol, mais d’autres lipides, des glucides et divers autres micro-éléments.

Les taux à ne pas dépasser

Pour le cholestérol-LDL il est recommandé d’avoir un taux qui ne dépasse pas le 1,6 g par litre de sang. On parle d’hypercholestérolémie lorsque ce taux est d’au moins 1,9 g/L. Cela devient dangereux si ce taux est tout le temps trop élevé. Pour les personnes présentant déjà un faible risque cardiovasculaire, il est conseillé d’avoir un taux inférieur à 1,15 g/L. Pour celles qui ont un risque élevé, le taux doit être inférieur à 1 g/L. Et pour les individus à très haut risque, la valeur ne doit pas être au-dessus de 0,7 g/L.

Concernant le cholestérol-HDL, il est conseillé d’avoir un taux qui ne soit pas inférieur à 0,4 g/L. Pour les triglycérides, le taux doit être compris entre 1,5 et 2 g/L. Au-delà de 4 g/L cela devient véritablement inquiétant.

Il faut souligner que le danger survient sur le long terme. Par exemple, si vous avez un taux trop élevé de cholestérol-LDL, pendant une courte période et qu’il retrouve ensuite une valeur normale, alors ce n’est pas grave.

Click Here to Leave a Comment Below 4 comments