Armoise : posologie, usage, effets secondaires, interactions

L’armoise est une plante qui pousse en Asie, en Amérique du Nord et en Europe du Nord. Les parties de la plante qui poussent au-dessus du sol et la racine sont utilisées pour fabriquer des médicaments.

Les gens prennent la racine d’armoise comme « tonique » et pour booster leur énergie.

Les gens prennent le reste de la plante pour des problèmes gastriques et intestinaux comme les coliques, la diarrhée, la constipation, les crampes, une mauvaise digestion, les infestations de vers et les vomissements persistants. L’armoise est également utilisée pour stimuler le suc gastrique et la sécrétion de bile. Il est également utilisé comme tonique du foie, pour favoriser la circulation et comme sédatif. D’autres utilisations incluent le traitement de l’hystérie, de l’épilepsie et des convulsions chez les enfants.

Les femmes prennent l’armoise pour les règles irrégulières et autres problèmes menstruels.

En combinaison avec d’autres ingrédients, la racine d’armoise est utilisée pour les problèmes mentaux (psychonévrose), la fatigue et la dépression continues (neurasthénie), la dépression, la préoccupation pour la maladie (hypochondrie), l’irritabilité générale, l’agitation, la difficulté à dormir (insomnie) et l’anxiété.

Certaines personnes appliquent la lotion d’armoise directement sur la peau pour soulager les démangeaisons causées par les brûlures.

Comment ça marche ?

Les produits chimiques contenus dans l’armoise peuvent stimuler l’utérus.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement démontrée à ce jour.

Preuves insuffisantes pour

  • Démangeaisons causées par des cicatrices, lorsqu’elles sont appliquées sur la peau affectée. De nouvelles recherches suggèrent que l’application d’une lotion contenant de l’armoise et du menthol directement sur la peau soulage les démangeaisons chez les victimes de brûlures graves.
  • Problèmes d’estomac (coliques, diarrhée, crampes, constipation, digestion lente, vomissements).
  • Épilepsie.
  • Règles irrégulières.
  • Basse énergie.
  • Anxiété.
  • Autres conditions.

D’autres données sont nécessaires pour évaluer l’efficacité de l’armoise pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

Il n’y a pas assez d’informations pour savoir si l’armoise est sûre.

Précautions spéciales et avertissements :

  • Grossesse et allaitement : C’est probablement dangereux d’utiliser l’armoise si vous êtes enceinte. L’armoise peut provoquer une fausse couche parce qu’elle peut déclencher les règles et provoquer la contraction de l’utérus. On en sait trop peu sur l’innocuité de l’armoise si vous allaitez. Restez du bon côté et évitez de l’utiliser.
  • Allergies : L’armoise peut provoquer une réaction allergique chez les individus allergiques à la famille des Astéracées/Composites. Les membres de cette famille comprennent l’herbe à poux, les chrysanthèmes, les soucis, les marguerites et de nombreuses autres herbes. L’armoise peut également provoquer une réaction allergique chez les personnes allergiques au bouleau, au céleri ou à la carotte sauvage. C’est ce qu’on a appelé le « syndrome céleri-carotte-carotte-mugwort-épice ». On craint également que l’armoise ne provoque des réactions allergiques chez les personnes allergiques à la moutarde blanche, au miel, à la gelée royale, à la noisette, à l’olive, au latex, à la pêche, au kiwi, à la noix micronésienne appelée Nangai et à d’autres plantes du genre Artemisia, notamment la sauge. Le pollen d’armoise peut provoquer des réactions chez les personnes allergiques au tabac.

Interactions ?

Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur les interactions possibles de l’armoise.

Dosage

La dose appropriée d’armoise dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour l’armoise. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.