Boldo : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Le Boldo est un arbre qui pousse dans les Andes en Amérique du Sud. Il est intéressant de noter que des feuilles de boldo fossilisées datant de plus de treize mille ans ont été trouvées au Chili. Ces fossiles ont des empreintes de dents humaines, ce qui suggère que le boldo a une longue histoire d’utilisation alimentaire ou médicinale.

Le Boldo est utilisé pour les spasmes gastro-intestinaux (GI) légers, les calculs biliaires, les articulations douloureuses (rhumatismes), les infections vésicales, les maladies du foie et la gonorrhée. Il s’agit également d’augmenter le débit urinaire pour débarrasser l’organisme de l’excès de liquides, réduire l’anxiété, augmenter l’écoulement de la bile et tuer les bactéries.

Comment ça marche ?

Boldo contient des produits chimiques qui peuvent augmenter le débit urinaire, combattre la croissance bactérienne dans l’urine et stimuler l’estomac.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement prouvée à ce jour.

Preuves insuffisantes pour

  • Calculs biliaires.
  • Articulations douloureuses (rhumatismes).
  • Infections vésicales.
  • Maladie du foie.
  • Anxiété.
  • Gonorrhée.
  • Rétention de liquide.
  • Constipation ou évacuation des intestins.
  • Spasmes gastriques ou intestinaux légers.
  • Autres conditions.

D’autres données probantes sont nécessaires pour évaluer l’efficacité du boldo pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

Pris par voie orale : A des fins médicales, le boldo est potentiellement risqué. L’empoisonnement par l’ascaridole, un produit chimique que l’on trouve naturellement dans le boldo, s’est produit chez les personnes qui prennent du boldo. Boldo peut causer des dommages au foie s’il est pris par voie orale. Si vous prenez du boldo, n’utilisez que des préparations sans ascaridole. Appliqué sur la peau, le boldo peut causer une irritation.

Précautions spéciales et mises en garde :

  • Grossesse et allaitement : Boldo est potentiellement risqué lorsqu’il est utilisé par voie orale en quantités médicinales pendant la grossesse ou l’allaitement. Les produits chimiques dans le boldo pourraient nuire au fœtus. L’ascaridole, un produit chimique en boldo, peut endommager le foie.
  • Problèmes de vésicule biliaire : Boldo semble être capable d’augmenter l’écoulement de la bile, un liquide produit par le foie et stocké dans la vésicule. La bile passe par de petits canaux (conduits) dans l’intestin où elle joue un rôle important dans la digestion des graisses. Ces conduits peuvent se boucher. On craint que l’écoulement supplémentaire de bile causé par le boldo ne soit nocif pour les personnes dont les voies biliaires sont obstruées. De plus, il est possible que des problèmes de vésicule biliaire augmentent le risque de développer des problèmes hépatiques lors de l’utilisation du boldo.
  • Maladie du foie : On craint que le boldo n’endommage le foie, surtout chez les personnes atteintes d’une maladie du foie. N’utilisez pas de boldo si vous avez des problèmes de foie.
  • Chirurgie : Boldo peut ralentir la coagulation du sang, il y a donc lieu de craindre qu’il n’augmente le risque de saignement excessif pendant et après la chirurgie. Cessez d’utiliser boldo au moins deux semaines avant une chirurgie prévue.

Interactions ?

Interaction modérée

Soyez prudent avec cette combinaison

Dosage

La dose appropriée de boldo à utiliser comme traitement dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour le boldo.

N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.