Cartilage de Requin : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Le cartilage de requin (tissu élastique résistant qui fournit un soutien, tout comme l’os) utilisé en médecine provient principalement de requins capturés dans l’océan Pacifique. Plusieurs types d’extraits sont fabriqués à partir du cartilage de requin, dont le lactate de squalamine, AE-941 et U-995.

Le cartilage de requin est surtout utilisé contre le cancer. Le cartilage de requin est également utilisé pour l’arthrose, le psoriasis en plaques, la perte de vision liée à l’âge, la cicatrisation des plaies, les dommages à la rétine de l’œil dus au diabète et l’inflammation de l’intestin (entérite).

Certaines personnes appliquent le cartilage de requin directement sur la peau pour l’arthrite et le psoriasis.

Certaines personnes appliquent du cartilage de requin dans le rectum pour le cancer.

Comment ça marche ?

Le cartilage de requin pourrait empêcher la croissance des nouveaux vaisseaux sanguins nécessaires à la croissance du cancer. Il pourrait également empêcher la croissance des vaisseaux sanguins vers les lésions du psoriasis. Cela pourrait aider à guérir ces blessures.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement prouvée à ce jour.

Probablement inefficace pour

  • Cancer. La plupart des recherches montrent que la prise de cartilage de requin par voie orale n’est pas bénéfique pour les personnes atteintes de cancers du sein, du côlon, du poumon, de la prostate ou du cerveau à un stade avancé et déjà traités. Il ne semble pas non plus être bénéfique pour les personnes atteintes d’un lymphome non hodgkinien avancé et déjà traité. Le cartilage de requin n’a pas été étudié chez les personnes atteintes d’un cancer moins avancé.

Preuves insuffisantes pour

  • Tumeur cancéreuse appelée sarcome de Kaposi. On rapporte que l’application de cartilage de requin sur la peau pourrait diminuer les tumeurs appelées sarcomes de Kaposi. Ces tumeurs sont plus fréquentes chez les personnes vivant avec le VIH.
  • Arthrose. Lorsqu’ils sont appliqués sur la peau, les produits contenant du cartilage de requin en combinaison avec d’autres ingrédients semblent réduire les symptômes de l’arthrite. Cependant, tout soulagement des symptômes est très probablement dû à l’ingrédient camphre et non aux autres ingrédients. De plus, aucune recherche n’a démontré que le cartilage de requin est absorbé par la peau.
  • Psoriasis. Les premières recherches chez les personnes atteintes de psoriasis en plaques ont montré qu’un extrait spécifique de cartilage de requin (AE-941) améliore l’apparence des plaques et diminue les démangeaisons lorsqu’il est pris par la bouche ou appliqué sur la peau.
  • Type de cancer du rein appelé carcinome des cellules rénales. La prise d’un extrait spécifique de cartilage de requin (AE-941) par voie orale pourrait augmenter le taux de survie chez les patients atteints d’un carcinome des cellules rénales.
  • Perte de vision liée à l’âge.
  • Cicatrisation de la plaie.
  • Autres conditions.

Davantage de preuves sont nécessaires pour évaluer le cartilage de requin pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

Le cartilage de requin est POSSIBLEMENT SÛR pour la plupart des gens lorsqu’il est pris par voie orale jusqu’à 40 mois ou appliqué sur la peau pendant 8 semaines au maximum.

Il peut causer un mauvais goût dans la bouche, des nausées, des vomissements, des maux d’estomac, de la constipation, de l’hypotension, des étourdissements, de l’hyperglycémie, des niveaux élevés de calcium, de la faiblesse et de la fatigue. Il peut aussi causer un dysfonctionnement hépatique. Certains produits ont une odeur et un goût désagréables.

Précautions spéciales et mises en garde :

  • Grossesse et allaitement : Il n’y a pas assez d’informations fiables sur la sécurité de la prise de cartilage de requin si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Restez du bon côté et évitez de l’utiliser.
  • « Maladies auto-immunes » telles que la sclérose en plaques (SEP), le lupus (lupus érythémateux disséminé, LED), la polyarthrite rhumatoïde (PR) ou autres affections : Le cartilage de requin pourrait rendre le système immunitaire plus actif. Cela pourrait accroître les symptômes des maladies auto-immunes. Si vous avez l’une de ces conditions, il est préférable d’éviter d’utiliser du cartilage de requin.
  • Teneur élevée en calcium (hypercalcémie) : Le cartilage de requin peut augmenter les niveaux de calcium, il ne devrait donc pas être utilisé par les personnes dont les niveaux de calcium sont déjà trop élevés.

Interactions ?

Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur les interactions du cartilage de requin.

Dosage

La dose appropriée de cartilage de requin dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour le cartilage de requin. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.