Champignon Shiitake : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Le champignon shiitake est un champignon. Un extrait de ce champignon est utilisé comme médicament.

Le champignon Shiitake est utilisé pour stimuler le système immunitaire, le VIH/SIDA, abaisser le taux de cholestérol sanguin, durcir les artères, le diabète, l’eczéma, le rhume et la grippe, traiter le cancer de la prostate ou du sein, et comme agent anti-age. Il est également utilisé pour l’hépatite B, l’herpès, l’hypertension artérielle et les maux d’estomac.

Le champignon Shiitake est utilisé dans un rince-bouche pour la plaque dentaire.

Le champignon shiitake est également consommé comme aliment.

Comment ça marche ?

Le champignon Shiitake contient des produits chimiques qui pourraient aider à abaisser le taux de cholestérol. Il contient également de très petites quantités d’un produit chimique qui semble empêcher les tumeurs de grossir. Ce produit chimique pourrait également stimuler le système immunitaire.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement prouvée à ce jour.

Possiblement inefficace pour

  • Plaque dentaire. Le rinçage avec un liquide contenant du champignon shiitake ne semble pas réduire la plaque dentaire (94250).

Preuves insuffisantes pour

  • Cancer de la prostate. Les premières recherches suggèrent que le champignon shiitake n’empêche pas le cancer de la prostate de s’aggraver.
  • Cholestérol élevé.
  • Hypertension artérielle.
  • Diabète.
  • Rhume et grippe.
  • Autres conditions.

D’autres données sont nécessaires pour évaluer l’efficacité du champignon shiitake pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

Le Champignon Shiitake est probablement sans danger lorsqu’il est consommé par voie orale en quantités alimentaires, mais il semble POSSIBLEMENT DANGEUREUX  à prendre par voie orale en quantités médicales. Il peut causer un inconfort à l’estomac, des anomalies sanguines et un gonflement de la peau (inflammation). Il peut également causer une sensibilité accrue au soleil, des réactions allergiques cutanées et des problèmes respiratoires.

Précautions spéciales et avertissements :

  • Grossesse et allaitement : Il n’y a pas assez d’information fiable sur l’innocuité du champignon shiitake si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Restez du bon côté et évitez de l’utiliser.
  • « Maladies auto-immunes » telles que la sclérose en plaques (SEP), le lupus (lupus érythémateux disséminé), la polyarthrite rhumatoïde (PR) ou autres : Le champignon Shiitake pourrait rendre le système immunitaire plus actif. Cela pourrait accroître les symptômes des maladies auto-immunes. Si vous avez l’une de ces conditions, il est préférable d’éviter d’utiliser le champignon shiitake.
  • Trouble sanguin appelé éosinophilie : N’utilisez pas de champignon shiitake si vous souffrez de cette affection. Ça pourrait aggraver l’éosinophilie.

Interactions ?

Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur les interactions possibles du champignon shiitake.

Dosage

La dose appropriée de champignon shiitake dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour le champignon shiitake.

N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.