Cilantro : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Vue d’ensemble

La coriandre fait référence aux feuilles de la coriandre. Il est couramment consommé comme aliment ou utilisé comme épice. La coriandre peut également être utilisée comme médicament.

La coriandre est prise par voie orale pour le cancer et pour éliminer les métaux toxiques comme le mercure, le plomb ou l’aluminium du corps. Il est également pris par voie orale pour la rougeole, les maux de dents et comme antioxydant.

Dans les aliments, la coriandre est utilisée comme aromatisant.

Comment ça marche ?

La coriandre peut aider à éliminer les métaux comme le mercure, le plomb et l’aluminium du corps. L’élimination de ces métaux de l’organisme pourrait aider certains antibiotiques et médicaments antiviraux à mieux fonctionner. La coriandre peut aussi aider à éliminer certaines bactéries qui causent des infections.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Preuves insuffisantes pour

  • Cancer.
  • Empoisonnement au plomb.
  • Rougeole.
  • Empoisonnement au mercure.
  • Mal de dents.
  • Autres conditions.
  • D’autres données sont nécessaires pour évaluer l’efficacité de la coriandre pour ces utilisations.

    Effets secondaires et sécurité

    La coriandre est probablement sans danger lorsqu’elle est prise par voie orale en quantités alimentaires. Cependant, certaines personnes peuvent souffrir d’allergies alimentaires après avoir mangé de la coriandre. On a signalé un cas d’urticaire, d’enflure faciale et d’enflure de la gorge chez un homme qui a mangé de la coriandre.

    Un autre cas de diarrhée grave, de douleurs à l’estomac, de peau foncée, de dépression, d’interruption des règles et de déshydratation a été signalé chez une femme qui a pris 200 mL d’un extrait de coriandre à 10 % pendant 7 jours.

    Lorsque la coriandre entre en contact avec la peau, elle peut causer de l’urticaire ou des démangeaisons.

    Il n’y a pas assez d’information pour savoir si la coriandre est sécuritaire lorsqu’elle est prise comme médicament.

    Précautions spéciales et mises en garde :

    Grossesse et allaitement : On en sait trop peu sur l’utilisation de la coriandre pendant la grossesse et l’allaitement. Restez du bon côté et évitez d’utiliser plus que des quantités de nourriture.

    Troubles de la coagulation : La coriandre pourrait ralentir la coagulation du sang. On craint que la coriandre n’augmente le risque de saignement chez les personnes atteintes de troubles de la coagulation lorsqu’elle est consommée en grande quantité.

    Chirurgie : La coriandre pourrait ralentir la coagulation du sang. On craint qu’elle n’augmente le risque de saignement pendant et après l’intervention chirurgicale lorsqu’elle est consommée en grande quantité. Cessez d’utiliser de grandes quantités de coriandre au moins 2 semaines avant une chirurgie prévue.

    Interactions ?

    Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur CILANTRO Interactions.

    Dosage

    La dose appropriée de coriandre dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour la coriandre. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.

    Prix Cilantro

    Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente. Comparez les prix Cilantro