Costus : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Le costus est une herbe. La racine et l’huile de la racine sont utilisées pour fabriquer des médicaments.

La racine de costus est utilisée pour traiter les infections de vers (nématodes).

L’huile de Costus est utilisée pour l’asthme, la toux, les gaz et les maladies intestinales graves comme la dysenterie et le choléra. Il est également utilisé comme tonique et pour stimuler la digestion.

Dans les aliments et les boissons, l’huile de costus est utilisée comme composant aromatisant.

Dans la fabrication, l’huile de costus est utilisée comme fixateur et parfum dans les cosmétiques.

Comment ça marche ?

La racine de costus contient des produits chimiques qui semblent tuer les vers (nématodes). Certains chercheurs pensent que les produits chimiques contenus dans l’huile de costus pourraient empêcher les voies respiratoires de se rétrécir, et cet effet fait baisser la tension artérielle.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement démontrée à ce jour.

Preuves insuffisantes pour

  • Infections par des vers (nématodes). Certaines recherches montrent que, chez les enfants, la racine de costus réduit le nombre d’œufs de vers dans les selles aussi efficacement que le traitement avec un médicament standard appelé pamoate de pyrantel. La réduction des œufs est une mesure de l’efficacité du traitement.
  • Problèmes digestifs.
  • Gaz.
  • Asthme.
  • Toux.
  • Dysenterie.
  • Choléra.
  • Autres conditions.

D’autres données probantes sont nécessaires pour évaluer l’efficacité des costus pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

L’huile de costus est probablement sans danger pour la plupart des gens lorsqu’elle est prise par la bouche en quantités que l’on trouve dans les aliments. La racine du costus est potentiellement sans risque pour la plupart des gens lorsqu’elle est prise par voie orale, de façon appropriée. Cependant, le costus contient souvent un contaminant appelé acide aristolochique. L’acide aristolochique endommage les reins et provoque le cancer. Les produits Costus qui contiennent de l’acide aristolochique sont dangereux.

N’utilisez pas de préparation de costus à moins que les tests de laboratoire ne prouvent qu’elle est exempte d’acide aristolochique. En vertu de la loi, la Food and Drug Administration (FDA) peut confisquer tout produit végétal qui, selon elle, contient de l’acide aristolochique. Un produit à base de costus ne sera pas autorisé tant que le fabricant n’aura pas prouvé qu’il est exempt d’acide aristolochique.

Précautions spéciales et avertissements :

  • Grossesse et allaitement : Il n’y a pas assez d’informations fiables sur l’innocuité de la prise de costus si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Restez du bon côté et évitez de l’utiliser.
  • Allergie à l’herbe à poux et plantes apparentées : Le costus peut provoquer une réaction allergique chez les personnes allergiques à la famille des astéracées/composites. Les membres de cette famille comprennent l’herbe à poux, les chrysanthèmes, les soucis, les marguerites et bien d’autres. Si vous souffrez d’allergies, assurez-vous de vérifier auprès de votre professionnel de la santé avant de prendre le costus.

Interactions ?

Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur les interactions possibles du COSTUS.

Dosage

La dose appropriée de costus dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour le costus. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.