Fraise : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Le fraisier est une plante. Le fruit est consommé et utilisé pour fabriquer des médicaments. Les feuilles sont également utilisées pour la fabrication de médicaments.

Les gens prennent des fraises pour un large éventail d’affections, y compris la diarrhée, la paresse intestinale, les maladies du foie, le jaunissement de la peau (jaunisse), la douleur et l’enflure (inflammation) de la paroi des voies respiratoires, la goutte, l’arthrite, la tension nerveuse, la rétention d’eau (œdème), des problèmes rénaux avec gravier et calculs, la fièvre, la sueur la nuit et « la fatigue du sang » (anémie).

La fraise est également utilisée pour « purifier le sang », stimuler le métabolisme, prévenir les menstruations et favoriser la « perte de poids naturelle ».

Certaines personnes mettent de la fraise dans un linge et la tiennent contre la peau (comme une compresse) pour les éruptions cutanées.

Comment ça marche ?

La fraise contient des produits chimiques qui sont des antioxydants et pourraient empêcher les cellules cancéreuses de se multiplier. D’autres produits chimiques dans la fraise pourraient ralentir la vitesse à laquelle le système nerveux vieillit. C’est pourquoi certains chercheurs s’intéressent à la question de savoir si la fraise pourrait aider à prévenir ou à traiter la maladie d’Alzheimer ou d’autres maladies entraînant une perte progressive de la fonction nerveuse.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement prouvée à ce jour.

Preuves insuffisantes pour

  • Arthrite.
  • Diarrhée.
  • Fièvre.
  • Goutte.
  • Tension nerveuse.
  • Sueurs nocturnes.
  • Éruptions cutanées.
  • Perte de poids.
  • Rétention d’eau.
  • Stimuler le métabolisme.
  • Prévention des menstruations.
  • Autres conditions.

D’autres données probantes sont nécessaires pour évaluer l’efficacité de la fraise pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

La fraise est probablement sans danger lorsqu’elle est prise par voie orale en quantités trouvées dans les aliments. Il n’y a pas assez d’information disponible pour savoir si la fraise est sécuritaire pour usage médical.

Précautions spéciales et avertissements :

  • Grossesse et allaitement : La fraise est probablement sans danger pour les femmes enceintes et allaitantes lorsqu’elle est prise par voie orale en quantités alimentaires. Toutefois, il faut éviter de prendre de plus grandes quantités de médicaments jusqu’à ce que l’on en sache plus.
  • Troubles hémorragiques : On craint que l’utilisation de fraises en plus grande quantité ne prolonge le temps de saignement et n’augmente le risque d’ecchymoses et de saignements chez certaines personnes atteintes de troubles de saignement. Si vous souffrez d’un trouble de saignement, utilisez la fraise avec prudence.
  • Chirurgie : L’utilisation de fraises en plus grande quantité peut ralentir la coagulation du sang. On craint qu’elle n’augmente le risque de saignement pendant et après l’intervention chirurgicale. Cessez d’utiliser strawberry au moins 2 semaines avant une chirurgie prévue.

Interactions ?

Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur les interactions possibles des fraises.

Dosage

La dose appropriée de fraise dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour la fraise. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.