Pollen d’abeille : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Le pollen d’abeille désigne le pollen de fleurs qui s’accumule sur les pattes et le corps des abeilles ouvrières. Il peut aussi contenir du nectar et de la salive d’abeille. Les pollens proviennent de nombreuses plantes, de sorte que le contenu du pollen d’abeille peut varier considérablement. Ne confondez pas le pollen d’abeille avec le venin d’abeille, le miel ou la gelée royale.

Les gens prennent généralement du pollen d’abeille pour se nourrir. Il est également utilisé par la bouche comme stimulant de l’appétit, pour améliorer l’endurance et la performance athlétique, et pour le vieillissement prématuré, mais il n’y a aucune preuve scientifique valable pour appuyer ces utilisations.

Comment ça marche ?

Le pollen d’abeille peut aider à stimuler le système immunitaire lorsqu’il est pris par voie orale ou favoriser la guérison des blessures lorsqu’il est appliqué sur la peau. Cependant, il n’est pas clair comment le pollen d’abeille cause ces effets. Certaines personnes disent que les enzymes du pollen d’abeille agissent comme des médicaments. Cependant, ces enzymes sont décomposées dans l’estomac, il est donc peu probable que la prise de pollen d’abeilles par voie orale provoque ces effets.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement prouvée à ce jour.

Possiblement inefficace pour

  • Performances athlétiques. Les recherches suggèrent que la prise de suppléments de pollen d’abeille par voie orale ne semble pas augmenter la performance sportive chez les athlètes.

Preuves insuffisantes pour

  • Bouffées de chaleur liées au cancer du sein. Les premières recherches suggèrent que la prise de pollen d’abeille avec du miel ne soulage pas les bouffées de chaleur liées au cancer du sein ou d’autres symptômes de type ménopausique chez les patientes atteintes du cancer du sein par rapport à la prise de miel seul.
  • Syndrome prémenstruel (SPM). Les premières recherches suggèrent qu’une combinaison spécifique de produits semble diminuer certains symptômes du syndrome prémenstruel, y compris l’irritabilité, le gain de poids et le ballonnement lorsqu’il est administré sur une période de 2 cycles menstruels. Ce produit contient 6 mg de gelée royale, 36 mg d’extrait de pollen d’abeille, 120 mg d’extrait pistil par comprimé. Il est administré sous forme de 2 comprimés deux fois par jour.
  • Stimulation de l’appétit.
  • Vieillissement prématuré.
  • Rhume des foins.
  • Plaies buccales.
  • Douleurs articulaires.
  • Miction douloureuse.
  • Prostate conditions.
  • Saignements de nez.
  • Problèmes menstruels.
  • Constipation.
  • Diarrhée.
  • Colite.
  • Perte de poids.
  • Autres conditions.

Davantage de preuves sont nécessaires pour évaluer le pollen d’abeille pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

Pollen d’abeille est POSSIBLEMENT SÛR pour la plupart des gens lorsqu’il est pris par la bouche pendant 30 jours au maximum. Il existe également des preuves que la prise de deux comprimés deux fois par jour d’un produit combiné spécifique contenant 6 mg de gelée royale, 36 mg d’extrait de pollen d’abeille, du pollen d’abeille et 120 mg d’extrait pistil par comprimé pendant 2 mois au maximum peut être sûre.

Les réactions allergiques constituent la plus grande préoccupation en matière de sécurité. Le pollen d’abeille peut causer de graves réactions allergiques chez les personnes allergiques au pollen.

De rares cas d’autres effets secondaires graves ont également été signalés, tels que des lésions hépatiques et rénales ou une photosensibilité. Mais on ne sait pas si le pollen d’abeille ou un autre facteur est vraiment responsable de ces effets. De plus, un seul cas d’étourdissements a été rapporté chez une personne qui a pris de l’extrait de pollen d’abeille, de la gelée royale, du pollen d’abeille et de l’extrait pistil.

Précautions spéciales et mises en garde :

  • Grossesse et allaitement : La prise de pollen d’abeille est POSSIBLEMENT DANGEREUSE  pendant la grossesse. On craint que le pollen d’abeille ne stimule l’utérus et ne menace la grossesse. Ne l’utilisez pas. Il est également préférable d’éviter d’utiliser le pollen d’abeille pendant l’allaitement. On n’en sait pas assez sur la façon dont le pollen d’abeille peut affecter le nourrisson.
  • Allergie au pollen : La prise de suppléments de pollen d’abeille peut provoquer de graves réactions allergiques chez les personnes allergiques au pollen. Les symptômes peuvent comprendre des démangeaisons, de l’enflure, de l’essoufflement, des étourdissements et de graves réactions globales du corps (anaphylaxie).

Interactions ?

Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur les interactions du Pollen d’abeille.

Dosage

La dose appropriée de pollen d’abeille dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses de pollen d’abeille. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.