Prêle : posologie, usage, effets secondaires, interactions

La Prêle est une plante. Les parties aériennes sont utilisées pour fabriquer des médicaments.

La prêle est utilisée pour la « rétention d’eau » (œdème), les calculs rénaux et vésicaux, les infections des voies urinaires, l’incapacité à contrôler la miction (incontinence) et les troubles généraux du rein et de la vessie.

Elle est également utilisée pour la calvitie, la tuberculose, la jaunisse, l’hépatite, l’hépatite, les ongles cassants, les maladies articulaires, la goutte, l’arthrose, les os fragiles (ostéoporose), les taux élevés de cholestérol, les gelures, la perte de poids, les règles abondantes et les hémorragies non contrôlées du nez, des poumons et de l’estomac.

La prêle est appliquée directement sur la peau pour traiter les plaies et les brûlures.

La prêle est parfois utilisée dans les cosmétiques et les shampooings.

Comment ça marche ?

Les produits chimiques contenus dans la prêle peuvent avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires. La prêle contient des produits chimiques qui agissent comme des « pilules d’eau » (diurétiques) et augmentent le débit urinaire.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement démontrée à ce jour.

Preuves insuffisantes pour

  • Os fragiles (ostéoporose). Les premières recherches suggèrent que la prise d’extrait sec de prêle ou d’un produit spécifique contenant de l’extrait de prêle et du calcium peut augmenter la densité osseuse chez les femmes postménopausées atteintes d’ostéoporose.
  • Perte du contrôle de la vessie. Les premières recherches montrent que la prise d’un supplément contenant de la prêle et d’autres herbes aide à réduire la miction et la perte de contrôle de la vessie chez les personnes qui ont de la difficulté à contrôler leur vessie.
  • Rétention de liquide.
  • Engelures.
  • Goutte.
  • Perte de cheveux.
  • Règles lourdes.
  • Incontinence.
  • Calculs rénaux et vésicaux.
  • Infections des voies urinaires.
  • Utilisation sur la peau pour la cicatrisation des plaies.
  • Perte de poids.
  • Autres conditions.

Il faut plus de preuves pour évaluer l’efficacité de la prêle pour ces utilisations.

Effets secondaires et sécurité

Prêle est POSSIBLEMENT DANGEREUSE  lorsqu’elle est prise par voie orale à long terme. Il contient une substance chimique appelée thiaminase, qui décompose la vitamine thiamine. En théorie, cet effet pourrait entraîner une carence en thiamine. Certains produits sont étiquetés « sans thiaminase », mais il n’y a pas suffisamment d’informations disponibles pour savoir si ces produits sont sûrs.

Précautions spéciales et mises en garde :

  • Grossesse et allaitement : Il n’y a pas assez d’information fiable sur l’innocuité de la prêle si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Restez du bon côté et évitez de l’utiliser.
  • Alcoolisme : Les personnes qui sont alcooliques sont généralement aussi déficientes en thiamine. La prise de prêle pourrait aggraver la carence en thiamine.
  • Allergies aux carottes et à la nicotine : Certaines personnes allergiques à la carotte peuvent aussi être allergiques à la prêle. La prêle contient également de petites quantités de nicotine. Les personnes allergiques à la nicotine peuvent avoir une réaction allergique à la prêle.
  • Diabète : La prêle pourrait abaisser la glycémie chez les personnes diabétiques. Surveillez les signes d’hypoglycémie (hypoglycémie) et surveillez attentivement votre glycémie si vous êtes diabétique et utilisez de la prêle.
  • Faible taux de potassium (hypokaliémie) : On craint que la prêle n’évacue le potassium de l’organisme, ce qui pourrait entraîner des taux de potassium trop faibles. Jusqu’à ce que vous en sachiez plus, utilisez la prêle avec prudence si vous êtes à risque de carence en potassium.
  • Faible taux de thiamine (carence en thiamine) : La prise de prêle pourrait aggraver la carence en thiamine.

Interactions ?

Interaction modérée

Soyez prudent avec cette combinaison

Dosage

La dose appropriée de prêle dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour la prêle. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.