Ribose : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Vue d’ensemble

Le ribose est une sorte de sucre produit par l’organisme. Il est utilisé comme médicament.

Le ribose est utilisé par voie orale pour diminuer la douleur thoracique et améliorer la fonction cardiaque chez les personnes atteintes de coronaropathie. On l’utilise aussi parfois par voie orale pour améliorer la fonction mentale, la performance sportive, les symptômes du syndrome de fatigue chronique (SFC), la fibromyalgie, la performance physique et la récupération chez les personnes atteintes de certaines maladies génétiques. Mais il n’y a que peu de recherches scientifiques à l’appui de ces utilisations.

Les fournisseurs de soins de santé donnent parfois du ribose dans la veine (par voie intraveineuse) dans le cadre d’une procédure utilisée pour mesurer l’étendue des lésions du muscle cardiaque chez les personnes atteintes de coronaropathie.

Comment ça marche ?

Le ribose est une source d’énergie que le corps fabrique à partir des aliments. Il est prouvé qu’un supplément de ribose pourrait prévenir la fatigue musculaire chez les personnes atteintes de troubles génétiques qui empêchent une production suffisante d’énergie par l’organisme. Il peut fournir de l’énergie supplémentaire au cœur pendant l’exercice chez les personnes atteintes d’une maladie cardiaque.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

  • Artères cardiaques obstruées (coronaropathie). L’administration de ribose par voie intraveineuse semble améliorer la capacité du cœur à se contracter chez les personnes atteintes de coronaropathie. La prise de ribose par voie orale semble être efficace pour diminuer la douleur thoracique et améliorer la capacité du cœur à gérer l’insuffisance du débit sanguin chez les personnes atteintes de coronaropathie.
  • Insuffisance cardiaque congestive (ICC). La prise de ribose par voie orale semble améliorer la qualité de vie et certaines mesures de la fonction cardiaque chez les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque congestive.
  • Possiblement inefficace pour

  • Performance sportive. La prise de ribose par voie orale, seule ou avec d’autres suppléments, ne semble pas améliorer la puissance, la force musculaire ou la performance sportive chez les personnes entraînées ou non.
  • Probablement sans effet pour

  • Une maladie génétique appelée maladie de McArdle. La prise de ribose par voie orale ne semble pas améliorer la capacité d’exercice chez les personnes atteintes de la maladie de McArdle.
  • Preuves insuffisantes pour

  • Syndrome de fatigue chronique (SFC). Certaines recherches préliminaires montrent que la prise de ribose par voie orale pourrait améliorer l’énergie, le sommeil et le sentiment de bien-être chez les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique.
  • Chirurgie du pontage aortocoronarien (pontage aortocoronarien). Certaines recherches préliminaires montrent que les personnes qui prennent du ribose par voie orale immédiatement avant la chirurgie ont une meilleure fonction cardiaque après la chirurgie.
  • Fibromyalgie. Les premières recherches montrent que la prise de ribose par voie orale peut améliorer l’énergie, le sommeil et le sentiment de bien-être et diminuer la douleur chez les personnes atteintes de fibromyalgie.
  • Fonction mentale. Les premières recherches montrent que la prise de ribose par voie orale ne semble pas améliorer la fonction mentale pendant les tâches qui causent la fatigue mentale.
  • Déficit en myoadénylate désaminase (MAD). La recherche chez quelques personnes suggère que la prise de ribose par voie orale pourrait aider à prévenir les crampes, la douleur et la raideur après l’exercice chez les personnes atteintes d’une maladie génétique connue sous le nom de MAD.
  • Trouble qui provoque une forte envie de bouger les jambes (syndrome des jambes sans repos ; SJSR). Certaines recherches préliminaires montrent que la prise de ribose par voie orale avec les repas améliore les symptômes du syndrome des jambes sans repos.
  • Saisies. Certaines recherches préliminaires montrent que la prise de ribose par voie orale pourrait améliorer le comportement et réduire le nombre de crises chez les personnes souffrant de crises causées par une carence en adénylosuccinase chimique.
  • Davantage de données sont nécessaires pour évaluer l’efficacité du ribose pour ces utilisations.

    Effets secondaires et sécurité

    Le Ribose semble être probablement sans danger pour la plupart des gens lorsqu’il est pris par voie orale pour une utilisation à court terme ou lorsqu’il est administré par voie intraveineuse (par IV) par un professionnel de la santé. Il peut causer certains effets secondaires comme la diarrhée, des maux d’estomac, des nausées, des maux de tête et une hypoglycémie.

    Il n’y a pas assez d’information sur l’innocuité de l’utilisation à long terme.
    Précautions spéciales et mises en garde :
    Grossesse et allaitement : Il n’y a pas assez d’information fiable sur l’innocuité du ribose si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Restez du bon côté et évitez de l’utiliser.

    Diabète : Le ribose pourrait abaisser la glycémie. Lorsqu’il est utilisé avec des médicaments contre le diabète qui abaissent la glycémie, il peut faire baisser la glycémie trop bas. Il est préférable de ne pas utiliser de ribose si vous êtes diabétique.

    Hypoglycémie (hypoglycémie) : Le ribose pourrait abaisser la glycémie. Si votre glycémie est déjà trop basse, ne prenez pas de ribose.

    Chirurgie : Comme le ribose peut abaisser la glycémie, on craint qu’il n’interfère avec le contrôle de la glycémie pendant et après la chirurgie. Cessez de prendre du ribose au moins 2 semaines avant une chirurgie prévue.

    Interactions ?

    Interaction modérée

    Soyez prudent avec cette combinaison

    Dosage

    Les doses suivantes ont fait l’objet d’études scientifiques :

    ADULTES


    PAR VOIE ORALE :

  • Pour les artères cardiaques obstruées (maladie coronarienne) : 60 grammes par jour pendant 3 jours ont été pris sous la direction d’un professionnel de la santé.
  • Insuffisance cardiaque congestive (ICC) : 5 grammes trois fois par jour ont été pris pendant 8 semaines au maximum.
  • INTRAVEINEUSE (PAR LA VEINE) :

  • Pour les artères cardiaques obstruées (coronaropathie) : Une solution de ribose à 10 % peut être administrée à une dose déterminée par un professionnel de la santé.
  • Prix Ribose

    Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente. Comparez les prix Ribose